Droit des personnes

Avocat changement nom/prénom Marseille

 

Le changement d’état civil est une procédure très délicate, que l’on veuille changer de nom ou changer de prénom, ou encore obtenir la rectification de son état civil.

 

Le cabinet de Maître darine FATNASSI vous aide dans ces démarches.

Changement de nom

 

L’assistance d’un avocat est nécessaire pour donner une chance à votre requête d’aboutir. En effet, cette procédure est parfois difficile. Un dossier de demande de changement de nom est à adresser au Garde des Sceaux, ministre de la Justice  ou au procureur de la République du Tribunal de grande instance et il faut justifier d’un intérêt légitime à changer de nom :

 

  • nom difficile à porter en raison de sa consonance ridicule ou péjorative,
  • nom à consonance étrangère,
  • survivance d’un nom illustré de manière éclatante sur le plan national,
  • nom éteint ou menacé d’extinction,
  • consécration d’un usage constant et continu sous certaines conditions.

 

Le changement de nom s’étend aux enfants du bénéficiaire lorsqu’ils ont moins de 13 ans.

 

La mère des enfants qui exerce conjointement l’autorité parentale doit donner son accord pour le changement de nom des enfants mineurs. A défaut, l’autorisation du juge des tutelles est nécessaire.

 

Le consentement personnel des mineurs de plus de 13 ans est nécessaire.

Il faut également faire publier la modification du nom au Journal officiel, ainsi que dans un journal d’annonces légales du lieu de son domicile.

Changement de prénom

 

Si cette procédure est moins lourde que celle de changement de nom, il ne faut néanmoins pas commettre d’erreur dans sa demande, à peine de se la voir refuser, aussi l’assistance d’un avocat est donc souhaitable.

 

En effet, la demande de changement de prénom doit être déposée auprès du Juge aux affaires familiales du Tribunal de grande instance et n’est possible que si l’on justifie d’un « intérêt légitime » à le faire:

 

  • le prénom ou la jonction entre nom et prénom est ridicule ou peut porter préjudice,
  • franciser son prénom.
  • faire valider un prénom d’usage.

 

L’adjonction ou la suppression de prénoms peut également être demandée.

Si le demandeur est un mineur ou un majeur sous tutelle, la demande doit être faite par son représentant légal.

Lorsque la demande est faite pour un enfant mineur de plus de 13 ans, le consentement de ce dernier est nécessaire.

Protection des majeurs /mineurs

 

Le cabinet de Maître Darine FATNASSI assiste les familles ou l’un de leurs membres dans des procédures souvent très délicates qui visent à protéger un parent, permettre la gestion de la vie courante dans des conditions difficiles ou encore administrer le patrimoine.

 

Malheureusement, l’âge et la maladie requièrent souvent la mise en place de mesures de sauvegarde, de tutelle ou de curatelle.

 

Le régime de tutelle s’applique à une personne qui a besoin d’être représentée de manière continue dans les actes de la vie civile.

 

Le régime de la curatelle s’applique à une personne qui, sans être hors d’état d’agir elle-même, a besoin d’être assistée dans les actes de la vie civile, ou à une personne qui met en péril son patrimoine ou celui de sa famille.

 

Vous pouvez compter en toutes circonstances sur l’expérience de notre cabinet pour vous épauler et vous conseiller au mieux